Crypto-monnaie

Notre Best of des Crypto-monnaies
La crypto-monnaie est une monnaie numérique ou virtuelle qui utilise le codage sécuriser des transactions entre les personnes sur le réseau internet. La crypto-monnaie est difficile à contrefaire en raison de ses algorithmes ou de son mode de programmation très sécurisé. Une caractéristique déterminante de la crypto-monnaie, et peut-être son attrait très intéressant, est sa nature organique; Il n’est délivré par aucune autorité centrale, ce qui le rend théoriquement immunisé contre les interférences ou les manipulations de personne, état, gouvernement . Attention comme toute monnaie la spéculation comprend des risques. Voici notre sélection avec leurs évolutions par rapport au dollars nord américain. Crypto-monnaie explication, graphique et évolution suivre le lien pour obtenir les courbes de nos meilleurs altcoins et bitcoin.

COURBES


Informations recueillis dans la presse
Explosion d’une bulle spéculative ? Le prix du bitcoin évolue de façon trop brutale. En janvier 2014, le bitcoin a connu une baisse sévère et assez longue. Quand vous regardez la courbe de cette période, de novembre 2013 à juin 2015, cela ressemblait déjà à l’explosion d’une bulle. Pourtant, le cours a fini par remonter. On a observé cette année des variations de plus de 30 %, une bonne demi-douzaine de fois. Mais, jusque- là, elles ont été suivies systématiquement de phases de hausse.
Comment obtenir des bitcoins?
Il n’y a que trois manières de s’en procurer. Soit vous les « minés », c’est-à-dire générés vous-même, mais c’est le cas de très peu de personnes. Soit vous vous êtes fait payer un bien ou un service en bitcoins. Soit, enfin, vous les avez achetés sur une plate- forme. Auquel cas, vous pouvez les revendre sur cette même plate-forme ou une autre au cours qu’elle proposera.
Le gain de cette revente est-il fiscalisé ?
Quand le gouvernement le saura, il vous le dira. Car, pour le moment, c’est le grand flou. Si vous effectuez peu d’opérations, les bénéfices seront vraisemblablement considérés comme des bénéfices et soumis à une taxe aisée à calculer. En revanche, le fisc considère que vous en tirez un revenu régulier, les bénéfices peuvent être considérés comme des bénéfices industriels et commerciaux. Avec des taux d’imposition bien plus élevés, en tout cas en France. Et surtout l’obligation d’établir une comptabilité complète. Les pouvoirs publics ont prévu, semble-t-il, de clarifier en début d’année 2018. Journal LP